Libellés

vendredi 6 mai 2011

Archéologie

Le pays des landes de Rosquelfen est particulièrement riche en vestiges et données archéologiques y compris très récentes puisque lors des travaux de contournement de Gouarec par la déviation de la N164, l'archéologie préventive a permis la mise à jour d'un ancien site celtique avec réserves de céréales importantes et trésor monétaire d'importance majeure pour l'étude et la compréhension du monde Osisme, la peuplade celte occupant l'ouest de la péninsule armoricaine. Cette découverte de centaines de statères d'or allié offre une ouverture exceptionnelle sur la période de la Tène, juste avant l'invasion ou pacification romaine selon les auteurs. Cette pacification va suivre la victoire de Jules César sur les Vénètes en 56 avant JC.
Les romains envahissent aussi la Gaule pour exploiter ses richesses et en particulier ses richesses minières. C'est le cas ici avec une illustration particulièrement nette à Canac'h Laeron où la voie romaine (route actuelle) longe les travaux miniers sur le fer (fosses d'extraction encore visibles aujourd'hui, au sud de la route et reprises à différentes époques).
Les vestiges les plus anciens sont les allées couvertes du Liscuis, au nombre de trois et qui remontent pour la première au Néolithique I (4000 ans avant JC) et pour la dernière à 2000 ans avant JC. Pendant des milliers d'années, les hommes du Néolithique ont utilisé ces monuments funéraires collectifs dans cet endroit remarquable de la lande.En illustration également, quelques menhirs situés plus au nord sur le granite.

Illustrations en cliquant sur ce lien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire