Libellés

mercredi 14 mai 2014

Poème

Mai 2014

 Par une nuit sans lune, ces vers se sont posés
Sur un carnet de cuir au temps des Saints de Glace
En ce début de mai, les voix de Saint Pancrace
Saint Servais et Mamère m'ont alors réveillé.


Autour de la maison, sous les pluies et le vent
De vieux rhododendrons fleurissent à nouveau
Manteau rouge de fleurs rafraîchies par les eaux
             Parures saisonnières au sacre du printemps


Sous l'ombre végétale s'abritent les mystères
De grottes invisibles et de pierres gravées
Des voûtes improbables et des roches dressées
Alimentent sans fin des mondes imaginaires.
Il en est un de Mai, bien réel et fleuri
De muguet parfumé et de boutons de roses
Les forces de la vie dans le jardin explosent
A nouveau me proposent une sublime harmonie.

C'est ici chaque année, en Mai sur la colline
Que le temps rajeuni de l'éternelle naissance
Imprime ses couleurs, ses parfums de l'enfance
Et dans ce paradis, la mémoire se ranime.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire