Libellés

lundi 11 août 2014

Poème

L'harmonie perdue

Beau rosier sauvage
Gardien des présages
Dans le château disparu
Tu fais du roncier
L'endroit parfumé
Que je ne reconnais plus
Le temps des désirs
Des rires et plaisirs
Ne dure jamais très longtemps
Et le merveilleux
Les mystères du lieu
Vont sombrer dans le néant.

Au château abandonné
Un beau rêve s'est effacé.

Les ardoises bleues
L'endroit silencieux
Les croix blanches d'andalousite
Et l'eau de l'étang
Frisée par le vent
Gardent les secrets du site
Les grands arbres verts
Les ronces et le lierre
 La couverture végétale
Couvrent désormais
L'endroit que j'aimais
Au bord de l'étang des Salles.

Dans le vieux château ruiné
Parfume encore le rosier.

Vois sur le chemin
Tomber le crachin
Dont le voile alors efface
Les riches couleurs
Des bruyères en fleurs
Et les restes de nos traces
C'est au soir tombant
Qu'un soleil couchant
Illumine l'endroit perdu
Et cette lumière
Caressant la pierre
Parle d'un temps révolu.

Des présages du vieux rosier
Un augure cherche la clé.

Illustrations: étang des Salles, face aux ruines sur l'avancée de la rive dans l'étang; photo suivante: le rosier sur la façade, côté cour interne. 3e photo: face nord du château aux deux tours d'angle encore visibles. Dernière photo: ruines de  la tour Ouest réputée hantée.

1 commentaire:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.