Libellés

lundi 8 septembre 2014

Gorges du Corong

Les gorges du Corong entre Locarn et Saint Nicodème, sud de la forêt de Duault (22)


Sur la bordure ouest du massif granitique de Quintin , dans le triangle St Servais, St Nicodème et Locarn en Côtes d'Armor, se situe le chaos du Corong qui cache sous un impressionnant amas de blocs de granite, la rivière du Follezou, affluent de l'Hyère. Le chaos  se situe également en bordure Sud de la forêt de Duault, un endroit marqué par la présence de vestiges du Néolithique comme le fameux menhir à base entaillée et toujours dressé sur la crête boisée, au dessus du chaos.

La rivière du Follezou a creusé son lit dans une zone de faiblesse du massif granitique d'âge Hercynien (340 Ma), faillé à cet endroit où la dolérite à grain fin est également bien visible à la sortie des gorges.L'endroit le plus resserré est encadré par un véritable mur de granite que la tradition orale nomme "le mur de César", une bordure de faille presque verticale et dans laquelle la présence de fissures ouvertes (diaclases en géologie) donnent l'aspect d'un mur construit par d'énormes blocs superposés. Cet endroit où seul le murmure de la rivière se fait entendre en contrebas mérite le détour.

Sur la crête boisée qui surplombe le chaos, se dévoilent des blocs de granite aux formes originales comme cette "patte de lion" posée sur un amas de blocs arrondis réputés constituer un ancien camp utilisé par les hommes à différentes époques. La présence de mégalithes à proximité témoigne d'une occupation de l'endroit dès le Néolithique.Il n'est pas sans présenter quelques similitudes avec Hacadour en Mellionnec ou Kerbescond en Rostrenen.
La dernière photo montre la "patte de lion" surplombant une marmite de géant. Cette morphologie particulière témoigne ici aussi d'une altération et d'un façonnage par dissolution chimique d'un granite fissuré et attaqué par l'érosion depuis des millions d'années, réduit à des énormes blocs arrondis ou "sculptés" par la nature elle-même.
Un endroit où les légendes sont alimentées par la nature mystérieuse et spectaculaire. (cliquer sur les photos pour les agrandir).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire