Libellés

vendredi 7 octobre 2016

Patrimoine Néolithique

La carrière de ND de Lorette au Quillio (22)

A proximité de l'ensemble mégalithique fort connu du site de ND de Lorette au Quillio (proche de Mûr de Bretagne) et injustement nommé "cromlec'h de Lorette" puisqu'il s'agit  des restes d'un tertre tumulaire (et funéraire) du Néolithique moyen, l'un des plus anciens de la région, il existe une carrière fort ancienne de grès-quartzites de l'Ordovicien qui pourrait avoir produit les pierres du tertre. La formation de ces grès armoricains atteint 300m de puissance à la lande de Lorette et constitue un remarquable château d'eau naturel. Les affleurements de la carrière sont orientés Nord et leur plongement vers l'Ouest (pendage) est de 40 à 45° (N270). La concordance des faciès présents dans cette carrière avec ceux du tertre tumulaire confirme l'origine locale des roches utilisées pour ériger ce monument. L'intense fracturation de ce massif explique aussi la capacité des sources importantes de ce secteur.

Ce monolithe couché est situé à 200m au Nord du tertre tumulaire et pourrait correspondre selon certains archéologues à un menhir. Son aspect diaclasé est tout à fait identique aux blocs présents dans la carrière située à 700m au Sud.




Tertre tumulaire de Lorette dit: cromlec'h de Lorette.


La dernière photo représente les restes du tumulus (éléments du mur externe) avec l'ombre portée de la chapelle située à proximité immédiate et au Sud du monument néolithique.
Cliquer sur les photos pour les agrandir.

Sources: Annales de Bretagne. Tome 63, n°1, 1956, pp22-28: auteurs P.R Giot et P.Merlat.
Sortie RSPB du 5/10/2016 (Réseau Archéologie).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire