Libellés

jeudi 3 novembre 2016

Poème

Le Daoulas

Divine harmonie automnale
Lande garnie en majesté
Ardoises aux dentelures dressées
Avant les froidures hivernales

Torrent l'hiver, ce jour ruisseau
Sage gardien de vifs et d'or
Des anciens biefs et leurs trésors
Dans cette gorge chante son eau

Richesse méconnue de l'endroit
Aux schistes durs et les couleurs
De végétaux et des odeurs
Polychromie qui se déploie

Et mon corps ici étonné
Légèreté de tous les membres
Soleil inconnu de novembre
En harmonie enluminée

Le rêve devient réalité
donne aux vivants cette sagesse
Où corps et âmes enfin renaissent
En cet instant d'éternité.

NB: Le Daoulas est une rivière, ici affluent rive gauche du Blavet et qui fait l'ancienne limite entre Laniscat et Saint Gelven (Côtes d'Armor).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.