Libellés

mardi 23 août 2011

poème

"Les bucoliques" de Tavernioù

Au fond d'une vallée, sous un chêne centenaire
Vivait un homme heureux, rustique et solitaire.
Le confort de la ville, il s'en moquait beaucoup
Ici les gens savaient qui était Tavernioù.

Le vieil original sur les bords du Liscuis
Tenait d'un Raboliot échappant aux ennuis
Il abordait Gouarec comme on part à la guerre
Embouchant son clairon, invoquant Jupiter!

Et tel un Diogène sortant de son tonneau
Préchait aux Gouarécains les conséquences de l'eau
Sur la santé des gens privés du réconfort
De la littérature comme d'un alcool fort!

C'est un hiver hélas que s'aggrava la crise
Gouarec trempait dans l'eau, de l'écluse à l'église
Il fallut circuler dans des barques à fond plat
Les gens ne vivaient plus, leur santé n'allait pas!

Tavernioù, le vieux sage, du fond de son Liscuis
Dans le lit du torrent, par l'Ankou fut conduit
Pestant la veille encore sur ce monde hygrophile
Dans une poche de sa veste, on découvrit Virgile.

Ne nous arrêtons pas sur l'apparence des gens
Il en va des petits comme bien sûr des grands
Il faut aimer la vie pour être aimé par elle
Cultiver son esprit, c'est se rendre immortel!

lundi 22 août 2011

poème

Méditation estivale

Pénombre apaisante
Dans la maison de pierres.
La lecture consolante des philosophes
Arrête le temps.

Loin du bruit, hors du monde
L'esprit vagabonde éludant le futile.
L'été est revenu
Et nous fait découvrir
La difficulté d'un art: celui de ne "presque rien faire!"

A l'ouest, le soleil déjà décline
L'homme heureux médite sur la brièveté du jour
Le soucieux sur la lenteur des semaines
L'indifférent à toutes choses se conforme à celles-ci.

samedi 20 août 2011

Tro ar chapeliou

Le jeudi 18 août s'est déroulée l'animation dite du "Tro ar chapeliou" initiée par l'Office du Tourisme du Kreiz Breizh et qui se terminait cette année par la chapelle de Rosquelfen. Cette journée qui a été un véritable succès avait débuté par une randonnée commentée dans les Landes du Liscuis, une façon de situer Rosquelfen dans son contexte géographique, topographique, géologique et historique. Une trentaine de personnes ont suivi cette randonnée débutée à 15h30 et terminée à 18h. A 18h30, une causerie sur la chapelle a regroupé environ 80 personnes qui ont écouté avec intérêt l'histoire du monument, des origines à aujourd'hui avec un aperçu des travaux de restauration (voir les articles antérieurs illustrés sur la chapelle) déjà réalisés cette année et les projets de travaux à venir. Une collation a suivi, puis à 20h30, un concert a regroupé cette fois près de 170 personnes qui ont entendu en première partie deux harpistes talentueuses de l'école de musique du Kreiz Breizh (duo Awena et Marie) puis le trio  Anne Gaelle Normand (chanteuse), Hoella Barbedette (harpiste) et Delphine Quenderff (contrebasse). Le succès de cette journée confirme à la fois l'intérêt de la population pour l'initiative du "Tro ar chapeliou" et pour la chapelle de Rosquelfen qui mobilise de nombreux habitants du village et des environs pour sauvegarder le monument.

mercredi 17 août 2011

poème

Le message d'Isa

Près des aulnes, sous les chênes, dans un vallon perdu
Chante une source claire dite des trois fontaines
Mélodie en sous-bois dans les roches moussues
Accompagnant le rêve et les pensées humaines

En amont de la source, apparait une stèle
Où la rune d'Isa en doublon est gravée
Message d'un autre monde, la rune se révèle
Un pic blanc de glace dans la pierre bleutée

Cristal de tourmaline, aiguille noire de charbon
Ou glace blanche et froide, immobile et secrète
Construction atomique en étroite cohésion
Arrête le mouvement, solitude complète.

Contrôler l'énergie pour reconstruire le moi
C'est prendre du recul, introspection bien sûr
Pour retrouver ensuite, sans regrets ni émoi
Le message secret des runes du futur.

mardi 16 août 2011

chapelle de Rosquelfen

Exposition d'art: dessins, peintures, sculptures, broderie haute couture, tournage sur bois par des artistes locaux dans la chapelle de Rosquelfen les 6 et 7 août 2011.
Plus de 500 personnes ont visité cette exposition organisée par quelques bénévoles et "Amis de la Chapelle de Rosquelfen". Ce succès révèle l'intérêt de la population pour les initiatives de ce genre, pour le monument lui-même et pour l'art en général, ce qui motive d'autant plus les bénévoles engagés dans la sauvegarde de la chapelle.



 Peintures exposées dans la chapelle



 Photos de statères du trésor de Laniscat, découvert en 2007 à proximité et au nord du village de Rosquelfen. En arrière plan, le retable classé du transept présentant des personnages habillés à la mode du XVIe siècle, date du retable correspondant à un ancien jubé retaillé.





 Partie centrale du retable classé avec les statues de Sainte Barbe à gauche et Saint Jean à droite, en bois polychrome du XVIe siècle. Présentation de peintures d'amateur au premier plan.





Présentation de peintures dans la nef de la chapelle

lundi 8 août 2011

poème

Le bel âge

Heureux sexagénaires, avant d'être affublés
Des oripeaux de l'âge qui somnolent au futur
Abordez le présent avec sérénité
En vivant pleinement les conseils d'Epicure

Eloignés pour un temps de l'ombre du tombeau
Mettez vite à profit vos expériences acquises
Que cet âge honorable, sans dissoudre le beau,
Accorde en viatique pour des années exquises.

Ainsi le temps présent est celui de la vie
Pour le corps et l'esprit, à nourrir sans attendre
Prendre la liberté d'assouvir ses envies
Partager son savoir et puis toujours apprendre!

lundi 1 août 2011

poème

Eté 2011

Promeneur cette année t'étonne!
L'été se confond à l'automne
Car le soleil se lave ici
Dans les ondées baignant la terre
Suivant sa course en solitaire
Sous l'arc-en-ciel, nuages gris

L'eau est ainsi cadeau béni
Et manteau vert sur le pays
Aux crêtes vives d'ardoises bleues.
Le vert et bleu s'ajoutent à l'or
Des fleurs d'ajoncs qui poussent encore
Dans ce pays béni des dieux.

L'été n'est pas rigueur d'azur
Ni couleurs vives ni ciel bleu pur
Mais une palette de pastels
Complexité toute en nuances
Soleil couchant, lac de garance
Un paradis pour les mortels.

Promeneur si tu cherches encore
Dans ce pays d'autres trésors
Que celui qu'il peut te donner
Les eaux des sources de la vie,
Forêts, fontaines, vertes prairies,
Alors ailleurs tu dois chercher.

poème

Aux Allées Couvertes

Persistance de la vie à refaire en silence
 La balance des choses en équilibre instable
 Table de pierre antique en tombe vénérable
 Formidable vaisseau, la mort aurait un sens?

Des hommes inhumés là ont laissé leur empreinte
 Complainte du tombeau au sommet du landier
 Landes, fougères, bruyères, en suaire d'herbier
Enveloppent l'espace et la mémoire éteinte.

Table d'hôte ou de pierre, de la vie à la mort
Morte vie sans bonheur ou amour de la vie
 Vivre c'est bien aimer, bonheur es-tu d'ici?
Ici est aujourd'hui et aimer rend plus fort.