Libellés

mercredi 22 février 2017

La croisette de Bretagne et minéralogie

La croisette de Bretagne ou staurotide

C'est en Bretagne et en particulier dans le Morbihan et le Finistère Sud que l'on trouve ce minéral particulier dont l'une des formes maclées à 90° donne cette superbe figure en croix, à l'origine de son nom. En effet staurotide vient du grec stauros qui veut dire croix, sa forme (habitus en minéralogie) la plus fréquente. C'est aussi en Bretagne (Scaer, Locminé, Coray) que l'on trouve les plus grands cristaux au monde de ce minéral, dans sa forme de baguette orthorhombique non maclée; certains cristaux peuvent alors atteindre les vingt centimètres de longueur. Lorsque la macle en croix est présente, les cristaux peuvent atteindre les 5 à 6 centimètres dans les deux directions des prismes emboîtés (le centre est unique, mais le développement est double et opposé).
Il est possible de trouver aussi des macles en "croix de St André" ou en X, et plus rarement "en roue" et alors composées de trois cristaux interpénétrés à 60° (en Géorgie, USA, au Brésil (Minas Gerais...).
Ce minéral de métamorphisme se trouve dans les micaschistes et gneiss. Sa composition chimique est complexe:(Fe,Mg)2Al 9(Si,Al)4 O22 (OH)2
En Bretagne, sa couleur est brun sombre et pierreuse, parfois translucide ou transparente sur les arêtes de prisme. Dureté 7 à 7,5 et densité 3,7.
De nombreuses vertus sont attribuées à cette pierre hors du commun, en particulier celle de protéger de la foudre.Elle n'a rien à voir avec l'andalousite que l'on trouve dans Quénécan comme indiqué dans un article précédent.
Voir l'article du 22 janvier 2013.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire