Libellés

mardi 22 janvier 2013

géologie-minéralogie

Les macles des Salles

Nous avons parlé dans un message précédent de ces curieuses macles contenues dans les schistes des rives de l'étang des Salles en Sainte Brigitte (56). Il s'agit d'andalousite et non de staurotide comme indiqué par erreur dans "Patrimoine de Cléguérec" sur InfoBretagne.
Sur cette vue, on observe une andalousite en section dans sa matrice de schiste. Elle contient des inclusions charbonneuses que l'on distingue au centre du losange clair qui représente l'andalousite sur sa tranche. Les inclusions  lui ont donné le nom de macle qui ne signifie pas ici deux prismes emboités mais un prisme taché (de macula), d'où le nom de macle. L'andalousite appartient au système cristallin orthorhombique; c'est un silicate de métamorphisme alumineux (Al2SiO5). On voit bien dans cette section naturelle d'andalousite, la forme qui a inspiré la fameuse macle de Rohan.

La staurotide, de son vrai nom staurolite est un minéral beaucoup plus complexe que l'andalousite et qui peut atteindre des tailles imposantes (plusieurs centimètres de largeur et de longueur). Il appartient au système monoclinique et on peut y trouver une bonne dizaine de composants chimiques (Al, Si, O, Fe, Mg, Zn, Co, Mn, Cr, Ti...) Sur cette vue, on observe une véritable macle par imbrication à 90° de deux prismes, ce qui donne la célèbre "croisette de Bretagne" que l'on trouve surtout à Coray (29)  ou au Grand Fougeray (limite départements 35 et 44).Pour développer de grands cristaux, la matrice de ces minéraux doit être relativement friable comme à Coray où on les trouve dans du micaschiste, rien à voir avec les schistes indurés des Salles.

2 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour et merci de visiter ce blog. Aucun problème pour utiliser cette photo réalisée par moi-même à condition d'en citer la source

      Supprimer