Libellés

mardi 7 mai 2013

Archéologie néolithique

Menhir de Roc'h ar Lin (Lein) entre Laniscat et Saint Mayeux, Côtes d'Armor

Sur une crête rocheuse à quelques kilomètres de Laniscat  et sur la commune de Saint Mayeux, au lieu dit   Roc'h ar Lin, il est possible de voir un très beau menhir indiqué en quartzophyllade (patrimoine historique de St Mayeux dans InfoBretagne) de plusieurs mètres de hauteur.
Ce beau mégalithe  en réalité à composition de  diabase schistosée et lardée de veinules de quartz se cache sous un bois de conifères à une centaine de mètres d'un chemin vicinal. Il est adossé au relief de diabases schistosées et donc exposé au sud. Il devait être particulièrement visible de la direction sud dans cet endroit sans doute moins boisé qu'aujourd'hui à l'époque de sa mise en place.

Sa face sud montre un aspect géométrique régulier. Ce mégalithe de quatre mètres de hauteur environ sans sa partie enterrée est à section pratiquement carrée. Il a été débité en tenant compte des diaclases ou fissures naturelles du massif qui donnent des arêtes régulières et pratiquement à angle droit ici. Le marteau (50cm) donne l'échelle.

La face nord du menhir est moins régulière que sa face sud. Sa base  fait environ un mètre cinquante de côté et l'affleurement rocheux duquel il a été extrait se situe à proximité immédiate. Ce menhir n'a donc pas nécessité de transport, mais un simple basculement et calage dans une fosse dont la profondeur n'est pas connue. Le bloc allongé à proximité, de même composition, a été considéré par les archéologues comme un second menhir couché, ce qui en ferait donc des jumeaux comme il en existe assez fréquemment dans la région.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire