Libellés

jeudi 6 décembre 2018

Entre Histoire et sculpture

Le tombeau des enfants d'Anne de Bretagne: Charles-Orland de France et Charles de France en la cathédrale Saint Gatien de Tours.


A la croisée du transept Sud de la cathédrale de Tours, il est possible d'admirer aujourd'hui le tombeau des deux enfants de la Duchesse et Reine de France,Anne de Bretagne: Charles-Orland mort à trois ans d'une rougeole et son frère Charles de France qui ne vivra que 26 jours. Ces deux enfants "mâles" et donc héritiers de la couronne de France, sont deux des enfants nés du mariage de la Duchesse Anne (née à Nantes en 1477 et décédée à Blois en janvier 1514 à 38 ans) avec le Roi de France Charles VIII. Ce roi va mourir plutôt brutalement en 1498 à Amboise à la suite d'un heurt de la tête contre un linteau de porte.
Les gisants visibles à la partie supérieure du monument correspondent à une tradition de sculpture française de la fin XVe siècle et ont été exécutés dans
 l'atelier de Michel Colombe. La cuve est une oeuvre italienne de Jérôme de Fiseole, ramené par Charles VIII de sa campagne d'Italie.

La décoration de cette oeuvre est tout-à-fait novatrice en France et d'une qualité équivalente aux plus belles créations italiennes de la même époque. Ce tombeau en marbre de Carrare a été placé en 1506, selon la tradition française, isolé, à la croisée du transept de la basilique Saint Martin de Tours. Il a été épargné à la Révolution du fait de sa grande beauté (V.Droguet et M-T Reau). Il est transféré en 1834 dans la cathédrale Saint Gatien où il se trouve encore.
NB: de l'ancienne basilique Saint Martin de Tours, il ne reste plus aujourd'hui que deux grandes tours dont l'une dite "Charlemagne" fait l'objet de visites guidées.

En regardant la biographie d'Anne de Bretagne, on constate souvent la mention de six enfants nés des deux mariages successifs. En réalité, on trouve aussi le nombre de 13 accouchements pour cette Reine que l'on peut qualifier de féconde; 5 naissances au temps de Charles VIII et 8 avec Louis XII, dont deux filles qui survivront: Claude de France née en 1499, qui deviendra Reine en épousant François premier et Renée de France, née en 1510.

Sources:"Décor et mobiliers des édifices religieux et publics" par Vincent Droguet et Marie-Thérèse Reau. Inventaire général des Monuments et richesses artstiques de la France. Cahiers du Patrimoine n°30.Orléans AREP.Centre 1993.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire