Libellés

mercredi 31 octobre 2018

Poème

Transitions épineuses...

Au hasard des visions d'automnales merveilles,
Automne 2017
Comme un éclair soudain sur un coeur foudroyé
Où le miroir du temps, par instants oublié
Ravive cette image d'un éternel soleil,
Le parfum me revient de ces roses vermeilles...

Je me vois découvrir les secrets d'un jardin
Où de grands oiseaux noirs s'agitent sur les chênes
Dans mon rêve j'entends le murmure des fontaines
Une harmonie naissante en lumineux matins
Et mon âme s'enivre aux suaves parfums

Je sais des roses anciennes qu'un soleil illumine
Vallée du Blavet sous Rosquelfen: 10/2016
Dans un château figé sous le manteau du temps
Que reste-t-il à vivre et combien de printemps
Pour aimer à loisir, au parement des ruines,
Les couleurs de la vie qui toujours se devinent?

Inexorablement se vide le sablier
Au jardin déserté, habillé de silence
Aucun retour possible aux verdeurs de l'enfance
Me dit le vent d'automne dans son souffle léger,
Et les houx aux fruits rouges triomphent du rosier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire