Libellés

mardi 24 novembre 2020

Patrimoine et Histoire de Gouarec, Côtes d'Armor

Des témoins fragiles de l'Histoire à Gouarec, Côtes d'Armor

Chapelle  St Gilles, anc.église tréviale 

Le visiteur qui, cet été, parcourait les allées du cimetière de Saint Gilles, sur les "hauts" Nord-Ouest de Gouarec, se déplaçait dans un enclos de l'ancienne église tréviale de Saint Gilles-Gouarec, trève de Plouguernével avant de devenir paroisse avec son église N.D. de la Fosse,construite en début XIXe au coeur même de la cité. Dans ce cimetière, existe des tombes qui racontent une histoire, comme celle de la petite fille du roi de France Louis XV, proche du porche d'entrée Sud, ou celle de Louis Audrein (également orthographié Audren ou Audrain) dans l'angle Sud-Est de l'enclos,qui est le père du célèbre Abbé Audrein, évêque de Quimper, assassiné par les chouans en 1800.

Tombe de Louis Audrein
Louis Audrein était commerçant à Gouarec. Décédé en 1770, on peut lire sur la pierre tombale: CI GIST LE CORPS DE LOUIS AUDREIN EPOUX DE JAQUETTE ROYAN ET PERE DE AUDREIN PFR AU CGE DE QUIMPER. Cette pierre en quatre morceaux est menacée de disparition si une mesure de préservation n'est pas prise rapidement. Cette épitaphe qui parle d'un fils professeur au collège de Quimper se justifie par la personnalité de ce Yves Marie Audrein dont on peut mesurer le destin par quelques dates:
14/10/1741: naissance à Gouarec (un linteau sculpté existe toujours sur une maison du vieux Gouarec où il a vécu enfant).
Il fait ses études au séminaire de Plouguernevel, enseigne à Quimper (d'où l'épitaphe "ProFesseuR au CollèGE de Quimper"), devient Préfet des études au collège Louis Le Grand à Paris (élèves: Robespierre, Desmoulins, Fréron...), Principal du collège des Grassins (anc. Université de Paris). 
1789: Constitution Civile du Clergé; devient premier vicaire de l'évêque de Vannes.
1791: Député à l'Assemblée Nationale Législative du Morbihan
1792: Député de la Convention Nationale
1793: vote la mort de Louis XVI (sous condition non exécutoire).
1798: nommé en juillet, évêque de Quimper. Il s'oppose aux chouans, est ami de l'Abbé Grégoire (évêque constitutionnel et homme politique influent).
1800: le 19 novembre, il est assassiné par les chouans. Sa sépulture se trouve sur Quimper.
NB: pour précisions complémentaires: voir l'article détaillé dans la revue Kaier ar Poher n°7 de décembre 2001, ainsi que "Gouarec. Découverte du Patrimoine. Les Halles et le pavillon de Rohan" par Pierre Le Dour et Pierre Jézéquel, octobre 2014.


 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire