Libellés

vendredi 7 août 2020

Poème

Elucubrations caniculaires


Liscuis, forêt de Quénécan, vallée du Blavet

Attentif

Lucide

Interrogatif

Inquiet ou intrépide  

Sur les chemins virtuels de l'imagination

Sans hésitations

Dans l'azur brûlant d'un jour caniculaire

Je me précipite    

Tel un oiseau dans l'air

Au dessus des ruines décrépites

Dispersées sous les arbres

Surplombant la vallée boisée

Conforté par la persistance de la sensation,

Réincarnation

De la corneille sans âge

Qui frappait au carreau de la maison d'enfance.

Bienvenues

Les sensations primitives,

Infantiles

Olfactives

Toujours présentes 

Dans ma mémoire

Où illusions et réalités se bousculent

Alimentant l'éternel questionnement:

"Etre ou ne pas être?"

Au coeur de ce monde qui vacille

Eté en Kreiz Breizh

Dans la clarté crépusculaire   

Des jours d'été

Par pluies et vents désertés

Sous la menace toujours présente

D'un corona virus...   

Aucun commentaire:

Publier un commentaire